Découverte des plus belles plages sauvages de Maurice, à vélo électrique
2019-04-08
Initiation en famille au golf au Tamarina Golf & Spa Boutique Hotel
2019-04-21

Les Gorges de la Rivière-Noire: une super marche à faire en famille

Extraordinaire découverte de la faune et la flore de notre belle ile Maurice.

Ahhh…aller se balader aux Gorges de Rivière-Noire, ce site exceptionnel et  facilement accessible par ceux qui, comme nous, vivent sur la côte Ouest de l’ile Maurice… Cet endroit ombragé, sauvage, qui sent bon la nature et la rosée, unique à Maurice par sa superficie et son panorama est l’élixir idéal pour se déstresser. Elle nous procure une détente et une pause zen pour se reconnecter à la nature.

Loin de l’image classique des vacances à Maurice, avec plages, cocotiers et sable fin, les forêts et le relief escarpé des Gorges de la Rivière-Noire nous incitent à effectuer une magnifique promenade en montagne à Maurice. Oubliez pour un jour la carte postale classique de l’ile Maurice et allez musarder sur ses sentiers, pour un bol d’air frais et revigorant ! 

Un site très prisé des sportifs mauriciens et des visiteurs en vacance à Maurice

La visite de ce parc naturel, à la fois sauvage et bien entretenu, loin de l’agitation qui règne sur nos plages, est une incontournable activité à faire à tout prix à Maurice. Que ce soit une promenade ‘soft’ en famille, ou pour les sportifs avec des parcours de trekking que les amateurs et pro de la région connaissent bien, ils sont nombreux à arpenter, grimper et dévaler dès 6h du matin.
Alors, que ce soit pour le jogging matinal ou pour une sortie familiale le week-end, je vous encourage vivement à aller vous immerger dans l’une des dernières forêts primaires de l’ile Maurice. 

Un lieu préservé et peu visité à l’ile Maurice

L’un des atouts des Gorges de la Rivière-Noire c’est le calme et la tranquillité qui règne les jours de semaine. Vous croiserez très peu de gens, à l’exception d’une poignée de sportifs mauriciens, des garde-forestiers, et occasionnellement, un commando de l’armée à l’entrainement.S’il fait très beau vous pourrez aussi croiser  ces dames de la côte Ouest qui entretiennent leur forme. Le week-end, il y a des familles ou des groupes d’amis qui viennent y prendre le frais et profiter de la rivière pour un bain rafraichissant en été.  

La principale forêt tropicale de l’ile Maurice

Les Gorges de la Rivière-Noire, d’une superficie de plus de 6 500 hectares  de forêts préservées, soit la majorité de la forêt tropicale de l’île Maurice, fait partie de la “réserve de biosphère UNESCO”. On y accède depuis Pétrin, à 2,5 km de Grand Bassin, ou depuis Chamarel. Plusieurs sentiers de randonnées permettent de découvrir les richesses de l’endroit. On compte seulement neuf espèces animales mais 150 variétés de plantes. Sa forêt est riche en arbres de toutes sortes: le bois de natte, le camphrier, le tambalacoque… Parmi les oiseaux, on trouve le faucon crécerelle, l’oiseau à lunettes et la grosse cateau verte, cet oiseau au magnifique plumage vert est une sous-espèce de perruche à collier, et en l’occurrence est le dernier représentant des perroquets endémiques des Mascareignes. Tout en haut de la réserve, un point de vue a été aménagé. On peut contempler les chutes d’Alexandra et profiter également d’une superbe vue sur la région sud de l’île. Bref, vous l’avez compris, impossible de rater cette superbe activité qui està la portée de tous, nous qui vivons à l’ile Maurice, mais également  les visiteurs de passage à Maurice.

A la recherche des cateaux vertes

Il est 9h00, nous voilà en route pour les Gorges de Rivière-Noire. Cette fois-ci, les neveux nous ont accompagnés : Gabriel, Yoan et Chloé, pour une marche d’environ 2.5 km.
Comment faire marcher la petite Chloé qui n’a que 2 ans ? Laurent propose un concours : ramasser des plumes de cateau vert.

‘ J’en ai une !’
‘ Moi aussi !’
‘ La mienne est plus verte !’
‘ La mienne est plus grande !’

 Les enfants ont pris beaucoup de plaisir à jouer à ce jeu qui demande des yeux de lynx.
La perruche de Maurice, ou grosse cateau verte est un oiseau endémique de l’Île Maurice. A première vue, elle pourrait aisément être confondue avec une perruche à collier indienne. Elle s’en distingue par une queue plus courte et des plumes d’un vert plus sombre. Le mâle porte un collier noir et un bec teinté de rouge. Le bec de la femelle est noir et elle ne porte aucun collier. Cependant, la cateau verte n’est pas très répandu. C’est également la seule des six espèces autrefois connues dans les Mascareignes à avoir survécu.

Il mesure environ 36 cm et se nourrit de feuilles, de fleurs et defruits. Longtemps répandue sur l’île Maurice, la cateau verte s’est progressivement raréfiée à partir du milieu du XIX ème siècle. On en croise fréquemment à Tamarin et à Rivière-Noire où il se délecte des mangues en été. 

Le terrain jusqu’au kiosk et au bassin est assez plat avec quelques rochers et deux ponts à traverser, parfois recouverte d’eau lors de grosses pluies. 

Heureusement que ces 2.5 km se font à l’ombre des grands arbres, ce qui est fort agréable malgré la chaleur d’été. C’est l’occasion de découvrir quelques-unes des 150 espèces qui peuplent le parc naturel de Rivière-Noire. Une activité à faire en famille à Maurice.

Une halte rafraichissante

Nous arrivons enfin au bassin. Comme il a beaucoup plu quelques jours avant, l’eau recouvre le petit pond qui traverse la rivière. Nous enlevons nos chaussures et mettons nos pieds dans l’eau fraiche de ce bras de rivière qui prend sa source des montagnes de Rivière-Noire, ile Maurice.

Nous nous installons à l’ombre sur les rochers pour une pause eau et ‘gajaks’ (amuse-geule), en face de ce bassin d’eau douce.  

Yoan, avec sa grosse voix me dit :
‘Mauvais bonne cette piscine la… Jamais été dedans’, langage typiquement mauricien qui veut dire : « super, cette piscine ! Je ne m’y suis jamais baigné »

Je décide de me jeter à l’eau avec les garçons. C’est génial car il y a un courant qui nous tire vers le bassin principal. Il faut s’accrocher aux rochers. C’est super amusant pour les enfants, mais si vous y allez un lendemain de grosses crues, soyez tout de même prudent

Après beaucoup d’eau avalée et quelques genoux écorchés, Laurent décide de faire les enfants plonger du haut du rocher. Le point le plus haut est bien à 3-4 mètres du niveau d’eauil ne faut pas se rater. Cela peut être dangereux si quelqu’un n’est pas entrainé. A faire sous la supervision d’adultes et uniquement s’il y a assez d’eau dans le bassin et qu’on a l’habitude de plonger…

Nous n’avons donc pas tenté l’expérience avec les plus petits, mais Raphael l’a fait. Voici un petit aperçu:

Yoan et Gabriel ont, pour leur part, préférer plonger du 1erpalier. C’est impressionnant de les observer de la rive car on a l’impression qu’ils frôlent les rochers, alors que en réalité c’est bien plus loin… Une illusion optique qui donne quelques palpitations à la mère que je suis….Une activité d’adrénaline pour les enfants, mais une activité moins rassurante pour les parents… 

Une Anglaise se trouvant sur la berge, en face, brûlée par le soleil, s’est caché les yeux à chaque saut, au grand plaisir des enfants, que je soupçonne d’en avoir rajouté pour donner plus de « drama » à leurs sauts

Après une bonne matinée de 4h, il est temps de rentrer pour déjeuner. Vite, vite, il faut trouver un nouveau jeu pour rendre la marche agréable… 
Cette fois ci, c’est à qui trouve les plus belles feuilles et à cet endroit magnifique, ce n’est pas ce qui manque…

Nous regagnons le parking des Gorges de la Rivière-Noire en regrettant de ne pas avoir croisé l’un de ces fameux  macaques qui vivent dans ces bois.  Si vous êtes à Maurice en vacances durant la saison des goyaves de Chine, (début de l’hiver), remontez un peu vers Pétrin et les montagnes de Rivière-Noire et régalez-vous de ce petit fruit rouge sucré et parfumé !

Ainsi prend fin cette extraordinaire découverte de la faune et la flore de notre belle Ile Maurice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − huit =